Pourquoi ce nom ?

A la base sans raison particulière, c’était juste le nom d’une de notre chanson, sur un taulard. On aimait le côté très série B. On a commencé par du punk, et au fur et à mesure on s’est ouvert au niveau mélodique.

C’est quoi être Hors-Norme ?  

On se pose pas ce genre de question, On n’est pas vraiment pas Hors-Norme. On ne planifie pas, on va faire telle ou telle chose, point.

Comment est né ce groupe ?  

On ne cherchait pas à former un groupe, la base était le chanteur et le bassiste, et j’ai bien aimé ce qu’ils ont fait.

Comment vous vous différencier ?

On joue depuis 2010, on nous appelle “rock garage” nous n’étions pas catalogués mais nous avons évolué dans un sens. On joue depuis longtemps finalement, beaucoup tournent souvent, nous on restait là et on jouait par-ci, parfois gratuitement pour le plaisir. C’est ça le punk !  

Quel album ou personnage à changer votre vie ?

Il y’en a beaucoup. On avait adoré album Twice d’Eagles en 2013  et nous avions des aspirations communes : on aimait les Clash par exemple. So,should I stay or should I go ? En vérité je n’ai pas un artiste en particulier.

C’est quoi votre pire bide ?

On en a eu tellement….  Pour moi le bide C’est lorsqu’on n’emmène pas le public. Parfois c’est assez grisant.

Vos plus beaux souvenirs ?

La sortie de notre disque à la Maroquinerie, c’était remplie, c’était incroyable !

Chanson grivoise ou Musique Savante ?

C’est Gainsbourg qui disait ça ? Oui. Sur ce coup la Gainsbourg et son élite de musique savante… Non pas d’élitisme, je vais dire chanson grivoise.

OM/ PSG ?

OLYMPIQUE DE MARSEILLE !

Il y a eu des clashs entre vous à propos de foot ?

Il y a eu de gentilles tensions oui.

D’où vient cette affiche très visuelle ?

C’est la sœur du chanteur Théo. On ne s’est pas concerté, c’est venu naturellement.

C’est important une identité visuelle de nos jours ?  

Oui d’une certaine manière mais prenez les Pixies : Les pochettes sont moches, pourtant il y a de grands albums.  

Deezer ou Spotify ?  

Un peu des deux en tout cas pas de streaming. Je préfère l’objet. On écoute encore des CD, j’en achète vraiment beaucoup. Les autres ne le font pas ça. Le vinyle à un côté collector.

Vous pensez quoi du plagiat dans la musique ?

Je pense que ce n’est pas toujours voulu, il y a beaucoup d’artistes qui en évitant de tomber dans le plagiat, tombent dedans. Nous, on n’a pas de cadre !  Et nous apprécions ce côté hors-cadre !

Merci Johnny Mafia!