On fait difficilement plus australien que ce combo rouennais The Baked Beans. Autant sur les nerfs qu’à la cool, ces quatre bad kids pratiquent la synthèse parfaite du garage rock et du psyché, qui évoque autant (s’il faut absolument dénoncer quelques coupables) le rock hallucinatoire de John Dwyer que le kraut forcené de la bande à Stu Mackenzie.